L’industrie du conditionnement physique met fin à la taxe sur le conditionnement physique du gouvernement de la Saskatchewan

Publié le August 29, 2022 @ 9: 24 am / Mis à jour le August 29, 2022 @ 9: 26 am

Par : Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Lorsque vous soutenez l’association professionnelle de votre industrie, celle-ci peut travailler à la réalisation d’initiatives bénéfiques pour votre entreprise. En devenant MEMBRE, vous nous donnez la force nécessaire pour promouvoir et protéger l’industrie canadienne du conditionnement physique.

Le 24 mars 2022, le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé la mise en place d’une taxe de 6 % pour les personnes fréquentant des salles de sport à partir d’octobre 2022. Le CCICP s’est immédiatement opposé à cette taxe en faisant pression auprès du gouvernement pour stopper la mise en œuvre d’une taxe de 6 % pour les clients de salles de sport à partir d’octobre.
 
 Cette taxe aurait été une taxe de vente provinciale ajoutée aux frais d’abonnements aux salles de sport. C’est quelque chose dont nous ne voulions pas pour notre industrie. Si mise en place, cette taxe aurait dissuadé les gens de se focaliser sur leur santé mentale, physique, immunitaire et sociale.

Comment le CCICP s’est-il opposé à cette taxe?

Le CCICP a lutté avec acharnement contre la TVP dans les salles de sport, notamment par la présence de membres clés à la période de questions à l’Assemblée législative de la Saskatchewan.

✅ Le CCICP a publié une tribune dans le Regina Leader-Post
 
✅ Le CCICP a accordé plus d’une douzaine d’entrevues aux médias. 
 
✅ Le CCICP a lancé une campagne d’envoi de lettres d’opposition à la taxe au gouvernement provincial.
 
Plus récemment, le CCICP a envoyé une lettre ouverte au gouvernement de la Saskatchewan à propos de sa décision de prioriser la santé : 
 
Lettre ouverte au gouvernement de la Saskatchewan :   
 
            Le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique, les leaders de l’industrie et les établissements de conditionnement physique partout au Canada applaudissent aujourd’hui la décision progressive du gouvernement de la Saskatchewan d’abandonner la taxe sur les salles de sport. Nous avons soutenu que le conditionnement physique est essentiel et cette décision audacieuse prouve non seulement que le gouvernement est à l’écoute de la logique et de la raison, mais qu’il est également prêt à s’adapter et à changer dans le meilleur intérêt des habitants de la Saskatchewan. 
 
            Depuis que la ministre des Finances Donna Harpauer a présenté la taxe de 6 % sur les salles de sport dans le budget provincial, le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique s’est activement opposé à cette décision. Dans des entrevues aux médias, j’ai déclaré : « Alors que nous avons plus que jamais besoin de retourner dans les salles de sport pour améliorer notre santé et augmenter nos niveaux d’activité physique, le gouvernement de la Saskatchewan met un frein à notre action. Équilibrer le budget aux dépens de la santé n’a aucun sens – notre santé physique et mentale s’est détériorée ces deux dernières années. Nous devons nous remettre au sport. Nous devons faire partie de la solution en ce qui concerne les soins de santé. » 
 
            Aujourd’hui, vous avez écouté.
            Aujourd’hui, vous avez dit aux gens de la Saskatchewan que leur santé compte.
            Aujourd’hui, vous avez dit aux établissements de conditionnement physique de la province que leur
            travail est important.
            Aujourd’hui, vous êtes un gouvernement qui soutient le conditionnement physique. 
            Aujourd’hui, vous êtes un gouvernement qui prend à cœur la SANTÉ. 
 
Nous vous applaudissons.  
 
            Il y a deux semaines, le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique a publié un rapport majeur révélant que les économies annuelles résultant directement du travail effectué par l’industrie du conditionnement physique s’élèvent à 6,2 milliards de dollars canadiens. En utilisant des données du gouvernement fédéral ainsi que des études menées par des organismes caritatifs tels que Diabète Canada, l’objectif était de calculer le nombre de cas de problèmes de santé évités au Canada grâce à l’activité physique. Plus de 2,2 millions de cas de problèmes de santé ont été évités en 2019 grâce au sport et à l’activité physique (A health valuation of sport and physical activity in Canada (Évaluation sanitaire du sport et de l’activité physique au Canada), 2022).
 
            Nous savons que le conditionnement physique est essentiel pour les Canadiens.  Aujourd’hui, le gouvernement de la Saskatchewan a choisi de faire partie de la solution! 
 
                        Merci,
 
                                    Sara Hodson, Présidente du Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique. 

Partager cet article :

Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Le conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP) est une association professionnelle sans but lucratif qui se veut la voix des exploitants de centres de conditionnement physique au Canada.

Voir l’article précédent ou le suivant :

Inscription au bulletin d’information

person_outline
person_outline