Le CCICP se mobilise pour la réouverture des salles de sport

Publié le April 20, 2021 @ 9: 46 am / Mis à jour le April 20, 2021 @ 10: 05 am

Par : Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Depuis plus d’un an, la pandémie de la COVID-19 menace les moyens de subsistance de milliers de propriétaires d’entreprises et de professionnels du conditionnement physique, ainsi que la santé de millions de Canadiens.

Depuis sa création, le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP), l’organisme sans but lucratif qui représente plus de 6 000 exploitants d’établissements de l’industrie, mobilise ses membres, fait pression auprès du gouvernement et éduque la presse sur différents sujets.
 
Voici un aperçu des principales initiatives de l’organisation.

1. Le CCICP met en place une coalition nationale et des groupes de travail provinciaux (mars 2020)
Les membres du CCICP se rencontrent virtuellement une fois par semaine pour prendre connaissance des annonces des membres exécutifs et du lobbyiste auprès du gouvernement. Les membres des groupes de travail font part des efforts locaux et provinciaux, et les membres partagent leurs idées, informations et ressources. La Coalition commence à créer des liens avec d’autres groupes et associations, tels que la Small Business Association, CrossFit, le Conseil canadien du commerce de détail et Restaurants Canada.

« Les membres des groupes de travail provinciaux et du conseil d’administration fournissent des efforts incroyables pour soutenir notre industrie », déclare Nathalie Lacombe, vice-présidente du CCICP. « Ils ont lancé des dizaines d’initiatives de relations publiques et renforcé les liens avec de nombreux décideurs au sein du gouvernement et au-delà. »

2. Questions et réponses du CCICP : Covid-19 (mars 2020)
Les représentants de la coalition nationale du CCICP (issus de grandes enseignes du conditionnement physique, de studios d’entraînement en groupe, d’établissements d’entraînement privés, et d’entreprises d’éducation et de technologie) créent un document qui répond aux principales questions concernant l’exploitation d’une entreprise de conditionnement physique durant la pandémie.

3. Prolongation du programme d’aide au loyer commercial (avril 2020)
Le CCICP engage un cabinet de relations gouvernementales, Grassroots Public Affairs, pour faire pression auprès du gouvernement fédéral au nom de l’industrie du conditionnement physique en ce qui concerne l’aide au loyer commercial. Le CCICP engage également une agence de relations publiques, The Neighborhood Agency, pour faire pression sur les propriétaires au Canada en vue d’aider les détaillants à gérer leur loyer.

4. Considérations liées à la réouverture de l’industrie du conditionnement physique (mai 2020)
Après avoir discuté avec des associations de conditionnement physique dans différents pays, le CCICP présente un document concernant les stratégies de réouverture. L’une des principales préoccupations au niveau mondial est l’arrivée d’une seconde ou d’une troisième vague qui obligerait les établissements à fermer à nouveau. Les centres asiatiques et européens partagent leurs lignes directrices et mesures rigoureuses concernant la réouverture.

5. Déclaration aux médias (décembre 2020)
Le CCICP clarifie via un communiqué de presse que les actes de désobéissance civile, comme les manifestations et les ouvertures illégales de centres de conditionnement physique, vont à l’encontre du code de conduite du CCICP.

6. Déduction fiscale pour le conditionnement physique pour les adultes (mars 2021)
Le CCICP s’est entretenu avec la vice-première ministre, Chrystia Freeland, pour présenter au gouvernement la proposition de déduction fiscale pour le conditionnement physique pour les adultes. Le message est le suivant : Il est possible de réduire et de prévenir les coûts des soins de santé en rendant déductibles d’impôts les services de conditionnement physique et athlétiques.

En parallèle, le CCICP a initié une campagne d’envoi de lettre (avec un modèle de lettre expliquant que les frais de conditionnement physique doivent être traités comme des frais médicaux et être déductibles d’impôt) encourageant les membres du CCICP et leurs réseaux à contacter leurs députés.

« Notre industrie est idéalement placée pour aider les Canadiens à sauter le pas et à maintenir un style de vie actif », explique Scott Wildeman, président du CCICP, en soulignant que la santé physique et mentale est actuellement au plus bas au Canada. « Plusieurs études ont démontré que notre système de santé économiserait des millions de dollars chaque année. »

Cette déduction fiscale favoriserait la santé des Canadiens et aiderait aussi l’industrie du conditionnement physique et l’économie à se reconstruire. L’industrie du conditionnement physique emploie plus de 150 000 personnes qui servent plus de six millions de Canadiens. L’industrie du conditionnement physique défend l’idée de l’exercice comme médicament.

7. La Journée nationale de l’activité physique (5 juin 2021)
Pour l’événement annuel de cette année, l’industrie canadienne du conditionnement physique présente une vidéo spéciale sur YouTube pour montrer que même en période de pandémie, les établissements et les entraîneurs de l’industrie sont là pour aider les Canadiens à améliorer leur santé. Les partenaires Gympass du CCICP proposeront des offres spéciales quand les établissements rouvriront leurs portes. Cliquez ici pour découvrir les offres des établissements près de chez vous.
 
Si vous êtes propriétaire d’un centre de conditionnement physique et que vous êtes préoccupé par l’état de votre industrie, faites-vous entendre en rejoignant et en soutenant le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique. Le CCICP collabore avec l’industrie et le gouvernement dans le but d’améliorer la santé et les niveaux d’activité physique de tous les Canadiens. Cliquez ici pour en savoir plus.

Barb Gormley est contributrice à FitBizWeekly.ca, rédactrice et éditrice indépendante spécialiste du conditionnement physique et entraîneuse personnelle. Contactez-la à www.barbgormley.com.

Partager cet article :

Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Le conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP) est une association professionnelle sans but lucratif qui se veut la voix des exploitants de centres de conditionnement physique au Canada.

Voir l’article précédent :

last_page

Inscription au bulletin d’information

person_outline
person_outline