Modèle : Contactez votre député(e) pour demander une déduction fiscale

Publié le March 08, 2021 @ 10: 49 pm / Mis à jour le March 09, 2021 @ 10: 25 pm

Par : Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

 
TROUVEZ VOTRE DÉPUTÉ(E) à Ouvrez ce lien, cliquez sur votre député(e), puis cliquez sur l’onglet « Contact ».

**N’hésitez pas à modifier le modèle ci-dessous en fonction de votre situation**
 

OBJET : Autoriser la déduction des frais de conditionnement physique comme frais médicaux
 
Madame, Monsieur <nomdefamille>,
 
La santé des Canadiens est en péril. L’industrie du conditionnement physique a été anéantie par la COVID-19. De nombreux professionnels de l’industrie se retrouvent sans emploi ou sous-employés.
 
Il existe toutefois une solution pour remédier à ces problèmes
 
En rendant les services de conditionnement physique déductibles d’impôt, nous pouvons prévenir et réduire les coûts des soins de santé au Canada. Cette option existe déjà à la ligne 33099 de la déclaration de revenus et nous demandons à ce que les services de conditionnement physique soient ÉLIGIBLES.
 
L’exercice joue un rôle vital dans la santé physique et mentale des Canadiens, qui n’a jamais été aussi faible. L’activité physique et l’exercice permettent de gérer et de prévenir des maladies telles que l’hypertension, les maladies du cœur et le diabète, qui sont parmi les principales comorbidités associées à la COVID-19. L’exercice permet également de traiter différentes formes d’anxiété et de dépression, ainsi que d’autres problèmes de santé mentale. En bénéficiant d’une déduction fiscale sur les services de conditionnement physique, les Canadiens seront davantage motivés à obtenir le soutien dont ils ont besoin en matière de soins préventifs. Les personnes en bonne santé sont moins susceptibles d’être hospitalisées. Les services de conditionnement physique sont donc impératifs pour la gestion et la prévention des maladies chroniques.
 
À l’heure actuelle, des déductions sont offertes pour les visites chez le dentiste et l’achat de vitamine B12, deux exemples de contributions pour la santé et les soins préventifs. Si ces dépenses sont considérées comme des frais médicaux et sont déductibles, pourquoi n’est-ce pas le cas pour les services de conditionnement physique? L’exercice est un médicament et le conditionnement physique est bon pour la santé. Ils devraient donc être considérés comme des soins de santé.
 
Depuis la pandémie, la fermeture des salles de sport, des centres de conditionnement physique, des centres d’arts martiaux, des studios de danse et de tout autre établissement associé au conditionnement physique, aux loisirs et aux sports, a eu un effet dévastateur. De nombreux établissements ont dû fermer complètement. Ceux qui sont ouverts ne génèrent que 10 % à 50 % de leurs revenus. Cela est non seulement néfaste pour les entreprises de conditionnement physique, mais aussi pour les personnes qui n’y ont plus accès et dont le bien-être est compromis. Cette déduction fiscale favoriserait la santé des Canadiens et aiderait aussi l’industrie du conditionnement physique et l’économie à se reconstruire. L’industrie du conditionnement physique emploie plus de 150 000 personnes qui servent plus de six millions de Canadiens.
 
<AJOUTEZ VOS PROPRES RENSEIGNEMENTS. SI VOUS ÊTES PROPRIÉTAIRE D’UNE ENTREPRISE DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE : Incluez une ligne sur votre établissement/entreprise de conditionnement physique. Votre établissement est-il ouvert/fermé? Générez-vous des revenus d’une autre manière, par exemple via des méthodes virtuelles? Avez-vous dû licencier du personnel? Combien de personnes? Que signifie cette initiative pour vous? SI VOUS ÊTES UN(E) EMPLOYÉ(E) : Travaillez-vous actuellement? De quelle manière votre emploi a-t-il été affecté? La SSUC a-t-elle été efficace? De quelle manière votre emploi aide-t-il le public? Qu’offrez-vous à vos clients? Selon vous, pourquoi est-il important de proposer une déduction fiscale pour le conditionnement physique? SI VOUS ÊTES UN(E) CLIENT(E) : De quelle manière votre vie a-t-elle été affectée par la pandémie? Le manque d’accès aux services de conditionnement physique est-il difficile pour vous? Pourquoi le soutien fourni par les services de conditionnement physique est-il bénéfique? Que signifie pour vous une déduction fiscale sur les services de conditionnement physique?> 
 
Les professionnels du conditionnement physique sont une excellente ressource en matière de soins de santé. Qu’il s’agisse des salles de sport, des centres de conditionnement physique, d’arts martiaux, de danse/gymnastique ou de tout autre service/entreprise de conditionnement physique, l’industrie recommande l’exercice comme médicament.
 
La recommandation et le plan de relance visant à rendre les services de conditionnement physique déductibles d’impôt et à les déclarer comme frais médicaux ont été présentés à la vice-première ministre et ministre des Finances Chrystia Freeland, et vont être examinés pour le budget de 2021. 
 
Ce mouvement a le potentiel de susciter un changement social et économique drastique et vous avez un rôle à jouer. Je vous demande donc d’appuyer cette solution à la crise des soins de santé au Canada.
 
Veuillez lire le communiqué de presse de l’industrie du conditionnement physique ici
 
Merci de votre collaboration,
 
<votre nom>
<vos coordonnées>

[Nous recommandons d’inclure les renseignements suivants.]

La solution

Il est prouvé que l’activité physique et l’exercice sont une méthode de traitement et d’intervention efficace. 
Ils :

  • Réduisent l’incidence de l’hypertension de 33 à 60 %
  • Réduisent l’incidence du diabète de 25 à 58 %
  • Réduisent l’incidence de maladies cardiovasculaires de 33 à 50 %
  • Réduisent le risque d’AVC de 31 à 45 %
  • Réduisent le risque de cancer du côlon de 30 à 60 %
  • Réduisent la mortalité et le risque de cancer du sein récurrent de 25 à 50 %
  • Réduisent le risque de maladie d’Alzheimer de 40 %
  • Atténuent la dépression aussi efficacement que des médicaments ou des thérapies comportementales et cognitives
  • Réduisent le risque de mort prématurée de 31 à 65 %

(Résumé par Blair et al, 2009)

Partager cet article :

Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Le conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP) est une association professionnelle sans but lucratif qui se veut la voix des exploitants de centres de conditionnement physique au Canada.

Voir l’article précédent ou le suivant :

Inscription au bulletin d’information

person_outline
person_outline