Une quantité massive de fermetures définitives et de faillites à prévoir au sein de l’industrie du conditionnement physique dans le contexte de la pandémie de la COVID-19

Publié le March 30, 2020 @ 9: 00 am / Mis à jour le August 11, 2020 @ 11: 48 pm

Par : Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

+ Dans le contexte de fermetures temporaires imposées par le gouvernement, et en l’absence de revenus, les membres du CCICP recherchent un allègement temporaire des loyers

Edmonton – (30 mars 2020) Le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP), l’association professionnelle représentant plus de 5 000 entreprises de conditionnement physique desservant plus de 4 millions de membres au Canada, lance un cri à l’aide à tous les paliers du gouvernement canadien pour obtenir une aide d’urgence.

À la suite des fermetures temporaires obligatoires des clubs d’entrainement physique dues à la pandémie de la COVID-19, les membres du CCICP demandent aux gouvernements provinciaux de leur prêter main-forte sous forme de réduction des loyers jusqu’à ce qu’ils puissent rouvrir leurs installations de façon sécuritaire et responsable. Avec la fermeture des clubs et la suspension des paiements d’adhésion, de nombreux propriétaires d’établissements auront de la difficulté à payer leurs frais d’exploitation mensuels, y compris le loyer, et cherchent à obtenir des mesures d’atténuation temporaires pour les aider à survivre financièrement.

« Nos membres ont accepté de manière responsable de fermer leurs portes pour limiter la propagation de la COVID-19 au début du mois de mars », a noté Scott Wildeman, président du CCICP, « cependant, comme le calendrier de retour à la normale des affaires devient de moins en moins clair, nous demandons au gouvernement d’aider nos membres à ne pas fermer de façon définitive. Si les clubs d’entrainement physique sont tous contraints à la faillite, l’impact social sera dévastateur », a ajouté Wildeman.

La santé et le bien-être n’ont jamais été aussi importants. Une bonne condition physique contribue à renforcer le système immunitaire, ce qui est essentiel pour éviter la COVID-19 ou s’en remettre. Des études ont démontré qu’un bon sommeil en quantité suffisante, une alimentation saine, et la pratique régulière d’activités physiques sont les pierres angulaires des meilleures pratiques recommandées aujourd’hui, surtout alors que nous affrontons une situation qui nous est encore inconnue, c’est-à-dire la pandémie mondiale. Les professionnels membres du CCICP sont engagés à contribuer à la santé physique et mentale de la population.

« Les membres du CCICP s’unissent dans cet appel. L’industrie du conditionnement physique a un urgent besoin d’aide afin de survivre. Les loyers devant être payés très bientôt, les propriétaires et exploitants de clubs d’entrainement physique de partout au Canada tenteront de rejoindre les MAL et les DP pour leur faire comprendre l’importance d’agir dans ce dossier, » fait remarquer Wildeman.

Les membres du CCICP reconnaissent que la priorité initiale du gouvernement est d’assurer que tous les Canadiens ont suffisamment d’argent pour payer leurs factures et nourrir leur famille. Cependant, des entreprises de quartier comme les gyms et les clubs de conditionnement physique seront d’une importance capitale lorsque la population sera prêtre à reprendre sa routine quotidienne et ses activités physiques régulières.

À propos du Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Le Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP) se veut la voix de l’industrie du conditionnement physique au Canada. Avec plus de 5 000 entreprises de conditionnement physique desservant plus de 4 millions de membres au Canada, le CCICP poursuit un programme législatif visant à protéger et à promouvoir cette industrie. Le CCICP est dirigé par un conseil d’administration et un conseil provincial œuvrant bénévolement et composés de leaders de l’industrie issus des plus grandes bannières de conditionnement physique, d’exercices en groupe, de studios et de boutiques, d’entraineurs personnels, de fournisseurs de formations et de technologie.

Pour plus de renseignements, contactez :


Scott Wilderman, président
Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique
swildeman@ficdn.ca

Partager cet article :

Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique

Le conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique (CCICP) est une association professionnelle sans but lucratif qui se veut la voix des exploitants de centres de conditionnement physique au Canada.

Voir l’article précédent ou le suivant :

Inscription au bulletin d’information

person_outline
person_outline