Government Announces Expansion of the Canada Emergency Business Account

May 19, 2020

version en français

Today, Prime Minister Trudeau announced that the federal government will expand the eligibility criteria for the Canada Emergency Business Account (CEBA) to include more small businesses.

The program will now be available to the following businesses: sole proprietors receiving income directly from their businesses, businesses that rely on contractors, and family-owned corporations that pay employees through dividends rather than payroll. This has the potential to help many more fitness businesses.

The CEBA provides interest-free loans of up to $40,000 to small businesses facing reduced revenues due to the COVID-19 pandemic. Twenty-five per cent of this loan is forgivable if repaid by December 31, 2022 (up to $10,000).

To qualify under the expanded eligibility criteria, applicants with payroll lower than $20,000 will need:

  • A business operating account at a participating financial institution.
  • A Canada Revenue Agency business number.
  • To have filed a 2018 or 2019 tax return.
  • Eligible non-deferrable expenses between $40,000 and $1.5 million. Eligible non-deferrable expenses include costs such as rent, property taxes, utilities, and insurance.

Expenses will be subject to verification and audit by the Government of Canada. Funding will be delivered in partnership with financial institutions.

More details, including the launch date for applications under the new criteria, will follow in the days to come. Fitness Industry Council of Canada will continue to monitor for further details as well as pursue our lobbying efforts for the sustainability of our industry.

Les dépenses feront l’objet d’une vérification et d’une vérification par le gouvernement du Canada. Le financement sera accordé en partenariat avec les institutions financières.

Plus de détails, y compris la date de lancement des candidatures selon les nouveaux critères, suivront dans les jours à venir. Le conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique continuera d’être à l’affut des nouvelles informations et poursuivra ses efforts de lobbying pour la durabilité de notre industrie.

 

Le gouvernement annonce l’élargissement du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes

19 mai 2020

 

Aujourd’hui, le premier ministre Trudeau a annoncé que le gouvernement fédéral élargira les critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) afin d’inclure davantage de petites entreprises.

Le programme sera désormais disponible pour les entreprises suivantes: les propriétaires uniques recevant un revenu directement de leurs entreprises, les entreprises qui dépendent des entrepreneurs et les sociétés familiales qui paient les employés sous forme de dividendes plutôt que de paie. Cela a le potentiel d’aider de nombreuses autres entreprises de conditionnement physique.

La CUEC accorde des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $ aux petites entreprises confrontées à des revenus réduits en raison de la pandémie de COVID-19. Le remboursement du solde du prêt au plus tard le 31 décembre 2022 entraînera une radiation de 25 % du prêt, jusqu’à concurrence de 10 000 $.

Afin de répondre aux critères d’admissibilité élargis, les candidats dont la masse salariale est inférieure à 20 000 $ auront besoin de:

  • Un compte d’exploitation d’entreprise dans une institution financière participante.
  • Un numéro d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada
  • Avoir produit une déclaration de revenus 2018 ou 2019.
  • Dépenses non reportables admissibles comprises entre 40 000 $ et 1,5 million $. Les dépenses non reportables admissibles comprennent les coûts tels que le loyer, les impôts fonciers, les services publics et les assurances.

Les dépenses feront l’objet d’une vérification et d’une vérification par le gouvernement du Canada. Le financement sera accordé en partenariat avec les institutions financières.

Plus de détails, y compris la date de lancement des candidatures selon les nouveaux critères, suivront dans les jours à venir. Le conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique continuera d’être à l’affut des nouvelles informations et poursuivra ses efforts de lobbying pour la durabilité de notre industrie.